Antoine Siguré - Timbalier (soliste 2017)

 

Originaire d’Orléans, Antoine débute les percussions dès l’âge de sept ans. Après avoir étudié au Conservatoire de sa ville natale, mais également à Tours et Créteil, il intègrera le Conservatoire Royal de Bruxelles en 2009. En parallèle, sa rencontre avec les extraordinaires artistes de la Spira Mirabilis, un projet européen basé en Italie, l’encourage à se concentrer sur les timbales et leur rôle dans le répertoire symphonique.


Son parcours d’études varié lui a permis d’élaborer une approche personnelle et éclectique du jeu des timbales, qui a été très largement influencée par les grands musiciens qui ont croisé son chemin, tels que Jean-Claude Gengembre, Marie-Ange Petit, Hélène et Francis Brana, Gert François, Bart Quartier, Jean-Baptiste Couturier, Koenraad Hofman, Shirly Laub, Marc Marchetti…


En Décembre 2012, Antoine est nommé timbalier solo de l’Orchestre Symphonique de Flandres, basé à Bruges. Il mène en parallèle une vie de musicien globe-trotter bien remplie, et est invité à se produire comme timbalier solo avec un grand nombre d’ensembles et d’orchestres renommés, tels que l’Orchestre des Champs Élysées, l’Orchestre de Paris, Pygmalion, Oxalys, Aurora Orchestra, le Cercle de l’Harmonie, le Gabrieli Consort and Players, le City of Birmingham Symphony Orchestra, le Seoul Philharmonic Orchestra, le Brussels Philharmonic, le Royal Flemish Philharmonic, Europa Galante, la Monnaie, le Vlaamse Opera, et plus récemment l’Orchestre Philharmonique de Radio France.


En Juillet 2016, Antoine est nommé timbalier solo du Philharmonia Orchestra, sous la direction artistique d’Esa-Pekka Salonen. Il s’installe alors à Londres où il poursuit sa carrière actuellement. Il est dès lors invité par le Royal College of Music pour une série de masterclasses autour de la préparation des auditions d’orchestre et de l’approche du répertoire symphonique aux timbales.
La volonté et le talent hors du commun de Jean-Marc Cochereau à sensibiliser les jeunes musiciens au répertoire symphonique et lyrique a eu une influence prépondérante dans la vie musicale d’Antoine, qui a été stagiaire de l'Orchestre des Jeunes du Centre de 1999 à 2008.
Antoine délaisse parfois les timbales au profit du vélo. Il a traversé la moitié des Etats-Unis en Juillet 2014, accompagné d’un trio de cyclistes passionnés. Mais il rêve de former une nouvelle équipe afin de parcourir l’autre moitié…

 

Novembre 2016.

 

Hugo Chenuet - Alto (soliste 2016)

 

Hugo Chenuet naît dans une famille de musiciens et commence le violon puis l'alto au conservatoire d’Angers. Diplômé des deux instruments, il intègre le Conservatoire National Supérieur de Lyon dans la classe d’alto de Christophe Desjardins. Aujourd'hui en Master, Hugo Chenuet poursuit sa formation à l'étranger à la Hochschule de Munich auprès de Hariolf Schlichtig et à la Hoschule de Zurich avec Lawrence Power.

 

En 2011 Il rejoint l’Orchestre Français des Jeunes puis l’Orchestre des Jeunes de l’Union Européenne avec lesquels il se produit dans des lieux tels que la Philharmonie de Berlin ou l’Emirates Palace d’Abu Dhabi, pour interpréter la 2è Symphonie de Sergei Rachmaninov, le Ring sans paroles de Richard Wagner, Don Quichotte de Richard Strauss...

Depuis 2013, il joue dans des orchestres professionnels tel que l’Orchestre National de Lyon, l’orchestre OSE (Daniel Kawka) ou le Verworner-Krause-KammerOrchester à Munich (classique et électro), pour des concerts et des enregistrements ; 3ème Symphonie de Camille Saint-Saëns & Concerto pour orgue de Francis Poulenc, les concertos pour piano de Maurice Ravel…

 

Hugo Chenuet s’est distingué en musique de chambre, notamment dans l’enregistrement du Quintette op 44 de Robert Schumann pour Radio France au festival de “La Chaise Dieu”, ainsi qu'en Trio d’altos d’Emmanuel Nunes avec Christophe Desjardins et Cécile Costa-Coquelard au congrès “Viola d’Arco” de Porto en 2014.

 

Lauréat du concours Prix d’Europe à Paris en janvier 2016, Hugo Chenuet se produit en soliste en récital et avec orchestre. Il joue des instruments de Marcus Klimke.

 

https://www.operamusica.com/artist/hugo-chenuet/

 

 


Ludovic Levionnois - Alto (soliste 2016)

 

Né en 1993, Ludovic Levionnois débute l'alto à Angers dans la classe de François Hetsch où il obtient son DEM à 16 ans. Il se perfectionne actuellement au CNSMD de Paris dans la classe de Jean Sulem. Il a bénéficié, entre autres, des conseils du quatuor Ebène, de Barbara Westphal, Tatjana Masurenko, Frédéric Kirch, Christophe Gaugué...

 

Passionné par l'orchestre et la musique de chambre, il a eu comme partenaires Jean-Louis Capezzali, Frédéric Tardy, Jean Claude Vanden Eynden, Antoine de Grolée, Lyonel Schmit, François Payet-Labonne, Richard Schmoucler, Svetlin Roussev, Eric Crambes, Thomas Tercieux, Alexis Galpérine, Raphaël Oleg, Guillaume Chilemme, Olivier Charlier, Jeanne-Marie Conquer, Guillaume Sutre, Suzana Bartal, Frédéric Kirch, Christophe Gaugué, Sung-Won Yang, Eric Levionnois et Yan Levionnois.

 

Ludovic Levionnois a également participé aux festivals de Deauville aux côtés du quatuor Ebène, des Arcs où il est invité pour la troisième année consécutive en tant que "jeune talent" ainsi qu'au Festival des "Voûtes Célestes" et a été finaliste du concours des jeunes altistes et du concours d'Epernay en 2008. Intéressé par le mélange des différents styles de musique, il a également joué les 8 saisons de Vivaldi et Piazzola aux côtés de Richard Galliano. Il joue un alto de Patrick Robin de 2009.

 

https://www.operamusica.com/artist/ludovic-levionnois/