Dirigé par Jean-Marc COCHEREAU de 1987 à 2011, c’est aujourd’hui Marius STIEGHORST, chef assistant à l’Opéra national de Paris et Directeur musical de l’Orchestre Symphonique d’Orléans, qui est à la direction artistique de l’orchestre. Retenu au Festival de Bayreuth en juillet 2017, ce sont Alexandre BLOCH et Simon PROUST qui tiendront le rôle de chefs pédagogues.

Direction Artistique - Marius Stieghorst

 

Actuellement Assistant du Directeur Musical de l’Opéra National de Paris, Marius STIEGHORST est également depuis janvier 2014 Directeur Artistique et Musical de l’Orchestre Symphonique d’Orléans.

 

Marius Stieghorst a été Premier Kapellmeister et Adjoint au Directeur de la musique à Osnabrück, Allemagne. Né en Allemagne, à Kaiserslautern, il fait ses études de piano et de composition à l’Ecole Supérieure d’Etat de la Musique de Karlsruhe où il obtient la Bourse de la Fondation d’Etudes du « Studienstiftung des Deutschen Volkes ». Il reçoit la Bourse de l’Association Wagner de Bayreuth. De 2001 à 2004 il est deuxième Kapellmeister à Graz.

 

 

 

Marius Stieghorst a dirigé avec beaucoup de succès Don Giovanni dans la mise en scène de Michael Haneke à l’Opéra Bastille et les nouvelles productions de Werther, La Ville morte, L’Enlèvement au sérail, La Flûte enchantée, La Fiancée du Tsar ou encore Don Pasquale à Osnabrück et à Graz ainsi que de nombreuses représentations du répertoire de ces deux théâtres : Otello, Eugène Onéguine, Turandot, Tosca, Ariane à Naxos, Tannhäuser, Don Giovanni, Cosi fan tutte, Nabucco... De 2004 à 2008, il a été Chef Assistant dans les festivals de Baden-Baden et de Salzbourg. Il dirige deux créations mondiales au A•DEvantgarde Festival 9.4 de Munich : Rotkäppchen, lauf! et Schön, schöner, Schneewittchen. Il a dirigé Mirandolina de Martinu avec l’Atelier lyrique de l’Opéra National de Paris à la MC93 de Bobigny. Il a été chef d’Orchestre assistant au festival de Bayreuth 2012 pour la production de Parsifal.

En concert, il collabore régulièrement avec l’Orchestre Symphonique de Hamburg, l’Orchestre Symphonique d’Orléans, l’Atelier de musique de Deauville, l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire (CNSM) et l’Orchestre OstinatO, l’Orchestre de l’Opéra National de Paris et National Philharmonic Orchestra of Russia. Il se produit également comme pianiste en récital et musique de chambre. Marius Stieghorst dirige régulièrement des spectacles chorégraphiques, notamment les spectacles de l’Ecole de Danse de l’Opéra National de Paris. Il a également dirigé le ballet de l’Opéra National de Paris et des Danseurs Etoiles lors du Gala des 30 ans de l’AROP au Palais Garnier.

Au cours de la saison 2014, il a dirigé des spectacles de Le Nozze di Figaro (Mise en scène de Giogio Strehler) à l’Opéra National de Paris, Bastille. Il a fait ses débuts à l’Opéra de Montpellier avec Don Giovanni en juin. Toujours avec l’Opéra National de Paris, il assure la direction musicale d’une version courte du Ring de Richard Wagner (Siegfried et l’anneau maudit) et celle du très attendu Tricentenaire de l’Ecole française de danse au Palais Garnier et à Versailles avec les Danseurs Etoiles de l’Opéra (retransmission en direct sur Arte). Il poursuit sa collaboration avec l’Ecole de Danse de l’Opéra National de Paris avec l’Orchestre de l’Opéra. En 2013, Il a assuré la direction Musicale de la reprise de Siegfried et l'anneau maudit à Saint-Etienne. A l’Opéra de Paris, il a dirigé, en mars 2014, L'Histoire du Soldat avec l’Ensemble Intercontemporain et les spectacles de l’Ecole de danse. Il fera ses débuts avec les Wiener Symphoniker avec la Pathétique. En 2014, Marius Stieghorst sera réinvité pour diriger le concert final du concours AIMS Meistersinger à Graz et il dirigera l'Orchestre des Jeunes du Land de Schleswig-Holstein ainsi que l’Orchestre du Land de Rhénanie-Palatinat.

 

ll dirige début 2015 une nouvelle production de L’enlèvement au Sérail et de Don Giovanni à l’Opéra National de Paris.

 

 

Chef invité 2017- Alexandre BLOCH

 

Porté par une énergie et un enthousiasme communicatifs, Alexandre Bloch devient Directeur musical de l’Orchestre National de Lille en Septembre 2016. Il est également chef invité principal du Düsseldorfer Symphoniker depuis septembre 2015.  Jeune chef d’orchestre français talentueux, il débute une carrière des plus prometteuses tant en France qu’à l’international. Il a remporté le Concours International Donatella Flick à Londres en octobre 2012 et fut chef d’orchestre assistant au London Symphony Orchestra jusqu’en 2014. Au cours de ce mois d’octobre 2012, il remplace au pied levé Mariss Jansons au Royal Concertgebouw Orchestra d’Amsterdam, pour trois brillants concerts, incluant au programme Mort et Transfiguration de Richard Strauss ainsi qu’une création de Jorg Widmann. Lors de cette saison 2016/2017, il fera ses premières apparitions avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre National d’Ile-deFrance, Los Angeles Chamber Orchestra, l’Orchestre Métropolitain (Montréal) et Brussel Philharmonic. Il dirigera également une production de Donizetti, l’Elisir d’Amor au Deutsche Oper am Rhein et une version de concert des Pêcheurs de Perles de Bizet avec l’Orchestre National de Lille. Il est également réinvité à l’Orchestre National de France, au Scottish Chamber Orchestra, Séoul Philharmonic, Royal Northern Sinfonia, BBC National Orchestra of Wales et Vancouver Symphony Orchestra. Durant les récentes saisons, Alexandre s’est par ailleurs fait remarquer avec succès à la direction de grandes phalanges orchestrales tel que : Royal Concertgebouw Orchestra, London Symphony Orchestra, Royal Liverpool Philharmonic, Oslo Philharmonic, Adelaide Symphony, Deutsche Kammerphilharmonie (Bremen), Orchestre National du Capitole de Toulouse, BBC Philharmonic, Musikkollegium Winterthur.  En 2012, il est nommé titulaire de la Sir John Zochonis Junior Fellowship in Conducting au sein du prestigieux Royal Northern College of Music de Manchester. Alexandre Bloch est remarqué par de grandes personnalités du monde de la direction, tels que Mariss Jansons, Charles Dutoit, Pierre Boulez, Bernard Haitink, Sir Mark Elder et Esa-Pekka Salonen. En 2012 et 2013, il prend part au Tanglewood Music Center Festival (Etats-Unis). 


Né en 1985, Alexandre Bloch a commencé ses études musicales de violoncelle, harmonie et direction d’orchestre aux conservatoires de Tours, Orléans puis Lille. Il étudie ensuite au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans les classes d’écriture puis de direction d’orchestre où il y obtient son Master dans la classe de Zsolt Nagy. Lauréat boursier de la Fondation Tarrazi et de la SYLFF Tokyo Foundation (Sasakawa Young Leaders Fellowship Fund), Alexandre Bloch a été nommé “Talent ADAMI Chef d’Orchestre 2012”.

 

 

 


Chef Associé - Simon Proust

 

Dynamique et sensible, le jeune chef d’orchestre Simon Proust a déjà de nombreux succès à son actif. Deuxième prix du « Concours International de direction d’orchestre George Enesco » de Bucharest et « Talent Adami chef d’orchestre 2016 », Sa carrière débute en France et à l’étranger. Son désir de transmettre sa passion de la pratique orchestrale passe par un large  répertoire, s’adressant à des musiciens et des publics d’horizons très différents.


Sa formation est marquée autant par son passé de percussionniste que par ses rencontres avec des grandes personnalités du monde musical, tels A. Altinoglu, D. Zinman, P. Rophé, S. Mälkki, P. Eötvos, ou encore B. Haitink.  Il est amené à diriger des formations aussi variées que l’Orchestre National des Pays de la Loire, ceux d’Auvergne et de Mulhouse, le chœur et la maîtrise de Notre Dame de Paris et, à l’étranger, l’ « Orchestre Philharmonique Janacek » (République Tchèque), l’ « Orchestre Symphonique de la Hongrie du Nord », le « Festival String of Lucerne » (Suisse), l’ « Orchestre George Enesco » (Roumanie)… Il obtient en juin 2015 un Master de direction d’orchestre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Il perfectionne également sa connaissance du répertoire lyrique auprès de P. Arrivabeni et de l’Opéra Royal de Wallonie lors du master class en août 2015.


Son répertoire est très large, entre pièces majeures et raretés. Régulièrement, il propose à ses ensembles des pièces oubliées ou rarement jouées en concert. Il déploie également une grande énergie à redécouvrir des compositeurs français de la fin du XIXème siècle et début du XXème. La musique contemporaine est aussi une activité importante dans sa vie musicale. Il a participé à une master-class avec les musiciens de l’Ensemble Intercontemporain, et était à Budapest avec P. Eötvös pour une semaine autour du répertoire d’aujourd’hui. Il travaille régulièrement avec des compositeurs et a déjà une vingtaine de créations à son actif. Attaché aux pratiques amateurs et au travail avec les jeunes musiciens, il dirige entre 2013 et 2016 la formation symphonique du COGE. (Chœurs et Orchestre des Grandes Ecoles) Cette même volonté de partage l’encourage à créer en 2010 dans sa ville natale de Tours l’Ensemble Cartésixte réunissant jusqu’à une centaine de musiciens amateurs et professionnels pour explorer les répertoires symphoniques et lyriques traditionnels et de création. Parallèlement, il enseigne la direction d’orchestre au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Angers, où il dirige les orchestres symphoniques et d’harmonies entre 2013 et 2016.


La saison 2015-2016 lui a permis de faire ses débuts avec des formations françaises telles que l’Orchestre National des Pays de la Loire, l’Orchestre de Pau-Pays de Béarn mais également à l’Opéra National de Lorraine en assistant R. Calderon sur une nouvelle production des « Pêcheurs de perles » de Georges Bizet. Il poursuit également son engagement auprès de l’Orchestre des Jeunes du Centre avec le chef M. Stieghorst, et retourne régulièrement au CNSM de Paris pour diriger des enregistrements et concerts contemporains.


En février 2016, il remporte le « Leverhulme Conducting Fellowship » ce qui lui permet d’intégrer le « Royal Conservatoire of Scotland » à Glasgow (Ecosse). Il assiste alors régulièrement Thomas Dausgaard au « BBC Scottish Symphony Orchestra ». On pourra également le voir en France à la tête de l’Orchestre Symphonique Région-Centre-Tours, l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy ou encore l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire.

 

Octobre 2016.